Sélectionner une page

Pour se créer une vie que l’on aime et qui a du sens, nos intentions sont à mettre au premier plan. C’est pourquoi je vous propose ici de décortiquer cette notion ainsi que son fonctionnement afin de l’utiliser au quotidien pour attirer à soi ce que l’on a pleinement l’intention de vivre !

 

1) Qu’est-ce qu’une intention ?

 

Une intention c’est comme la racine de chacun de nos actes, ou la raison profonde de notre recherche. Autrement dit, c’est un but que l’on se fixe soi-même avec la détermination de le réaliser. Ce n’est pas un simple objectif, mais c’est la raison qui nous pousse à poursuivre un objectif.

De plus, l’intention est une force incroyable reliée énergétiquement à l’Univers. Cette force se trouve en nous, et nous pouvons y faire appel régulièrement. C’est en partie elle qui permet aux choses d’arriver vers nous.

 

« Rien dans la vie ne peut se produire sans intention, depuis l’acte le plus simple jusqu’au un projet de toute une vie ». Pierre Pradervand 

Vidéo Youtube sur la chaîne de Benoit Ecoiffier « Vivre sa vie avec intention »

 

D’autre part, l’intention existe
avant-même notre conception d’après Wayne Dyer (dans son livre « Le
pouvoir de l’intention »). D’après lui, l’intention fait partie intégrante
de tout ce qui compose l’Univers, pour toutes les formes vivantes. Une fleur
qui devient un fruit. Une graine qui devient un arbre. Une chenille qui devient
un papillon. Un spermatozoïde qui rencontre un ovule et qui deviennent un
humain. Voilà des exemples de l’expression de l’intention, elle ne se trompe
jamais, elle sait, et s’occupe de tout, partout. C’est cette sorte d’intelligence avec une vision d’avenir qui guide toute chose.

 

Wayne Dyer nous dit aussi qu’auparavant nous avions une aptitude naturelle à attirer et nous aligner avec l’intention. Chose que nous avons désormais perdue, du moins ce n’est plus autant évident de nos jours de se connecter à nos intentions et les suivre.

 

Toute fois, je pense que c’est une clé de l’épanouissement que d’apprendre à vivre en harmonie avec nos intentions, et nous allons voir comment. Imagine parvenir à te connecter à cette source d’énergie pour réaliser ce que tu désires sincèrement !

 

Pssst : pour voir ma vidéo sur le pouvoir de l’intention, c’est ici ! 

 

2) Ce qui nous empêche d’accéder à nos intentions et à leur pouvoir sur notre vie

 

Nos intentions peuvent aussi bloquer la réalisation de nos désirs de par leur nature énergétique. Je vous
propose maintenant plusieurs points à interpréter comme des signes que nous ne
sommes pas en harmonie avec nos intentions.

 

L’égo

Je dirais que le plus gros
obstacle c’est l’égo. Ah ce fameux égo, la cause de tous nos malheurs, toujours
au milieu des problèmes, il est coriace ! L’ego c’est l’idée que nous nous
faisons de ce que nous sommes, généralement par le biais de ce que nous possédons,
ce que nous faisons, ou ce que les autres pensent de nous. En suivant notre égo
pour guider notre vie, nous nous éloignons du pouvoir de l’intention. C’est
donc la première chose à travailler, en cessant particulièrement de
s’identifier à nos accomplissements par exemple.
Je ne vais pas plus développer ce point ici, ce sera l’objet d’un autre
article/vidéo.

Concentrer notre attention sur ce qui nous manque, ou ce qui ne va pas dans ma vie actuelle

Il m’est arrivé personnellement de
passer plusieurs mois avec un objectif dont l’intention était détournée par ce
que je voulais fuir. J’ai fini par prendre conscience que je faisais erreur en
voulant réaliser un projet, pour fuir ce qui ne me plaisait pas dans ma vie.
Pour preuve, ça me pesait et n’a pas fonctionné. Le grand apprentissage que
j’en ai fait, fut d’abord de réaliser que mon intention n’était pas
« saine », ou « pure ». Cela m’a permis ensuite de
radicalement changer ma vision de ma réalité actuelle, pour envisager autrement
mes projets, avec gratitude pour ce que j’ai déjà aujourd’hui. J’ai décidé de
ne pas attendre d’avoir atteint cet objectif pour être heureuse, car je n’en
n’avais pas besoin pour l’être. Etre heureux c’est ici et maintenant, avec ce
que nous avons. Ce qui est à venir c’est que du bonus. J’ai donc reformulé mon
objectif en le reliant avec une intention plus saine, dirigée vers ce que je
voulais voir apparaitre dans ma vie, sans lui faire porter trop d’importance
quant à mon bonheur.

En somme, quand on focalise notre
attention sur ce qui nous manque, ou ce qui ne va pas dans notre vie, et que
c’est cela qui nous donne l’élan pour produire un changement, notre intention
devient brouillée.

C’est pourtant très présent dans les croyances collectives de penser que pour se motiver il faut penser à ce que l’on veut changer dans notre vie. Ça peut être un point de départ pour prendre la décision d’agir, mais si cela reste notre moteur tout au long du processus, cela ne peut pas fonctionner durablement en terme d’épanouissement personnel.

 

Dans son livre « Le pouvoir
de l’intention, réalisez tous vos désirs en vous connectant à l’intelligence
universelle », Wayne Dyer propose de transformer les « il me manque
ceci, je n’ai pas assez de cela » par « Voici ce que j’ai l’intention
de rendre manifeste et d’attirer dans ma vie ». Ça change le sens
non ?

 

Trop se préoccuper de ce que les autres attendent de moi.

Ce n’est pas tant ce que les
autres pensent de moi le problème. C’est plutôt la vision que j’ai de ce que
les autres pensent de moi, et surtout l’importance que j’y donne pour guider
mes choix de vie. En orientant ton énergie vers les autres, tu te détourne de
ta propre intention. La question à te poser c’est qu’est-ce que j’attends de
moi, pour moi-même ?

 

Le besoin de vouloir avoir raison et gagner.

Qu’est-ce que ça veut dire au fond
gagner ou perdre ? Réaliser quelque chose juste pour atteindre la
victoire, est-ce vraiment ça qui rend heureux ? Puis pour moi la vie ce
n’est pas soit on perd, soit on gagne.

Mais devine qui est-ce qui a besoin de prouver quelque chose en agissant ? Et bien c’est l’égo, encore ! L’ego n’est pas quelque chose à éradiquer, ce n’est pas un ennemi, il suffit juste de le remettre à sa place de temps en temps, et de le distinguer de ce que tu es profondément.
Quand on entreprend quelque chose pour gagner, pour montrer que l’on a raison, cela nourrit seulement notre égo. On peut parfois avoir l’illusion que cela nous fait du bien. Mais ce n’est qu’une illusion ponctuelle. Dans ces cas-là, encore une fois on centre l’énergie sur ce que l’on renvoie aux autres, et peut-être à soi-même aussi. Qu’est-ce que je cherche à prouver, et à qui ? Une intention saine n’a rien à prouver à personne, elle n’est qu’amour.
Pour avancer avec notre intention, il faut faire l’effort de se détacher du résultat.

 

Les intentions paradoxales : les pensées négatives, la peur et le désespoir

Il s’agit ici d’observer notre
discours intérieur, qui parfois nous dit « je ne le mérite pas »,
« tu ne vas pas y arriver » et j’en passe.
On a beau avoir une belle intention, si l’on se rabâche que l’on ne peut pas le
faire ou que l’on ne le mérite pas, on interfère avec cette dernière.

C’est un réel travail sur soi
qu’il s’agit de faire ici, pour prendre conscience de nos capacités, et
affirmer que l’on a le droit d’obtenir ce que l’on veut, d’accéder à
l’abondance, car on a de la valeur.

Par ailleurs, notre intention, pour avoir un effet bénéfique, doit se détacher de nos peurs et de nos doutes. En agissant par peur, vous émettrez une vibration négative qui repoussera l’objet de votre intention.
C’est pareil pour le désespoir qui est illustré par mon mini récit de vie plus haut : agir pour fuir.

 

« Pour aller vers la ligne de vie où l’objet désiré se transforme en réalité, la seule chose nécessaire est l’énergie de la pure intention. […] C’est l’union du désir et de l’action, dénués d’une importance excessive. »

Vadim Zeland, Transurfing – modèle quantique de réalisation individuelle.

 

3) Comment accéder au pouvoir de l’intention ?

 

Il s’agit maintenant de comprendre
comment se servir du pouvoir de l’intention, dans le but d’attirer à nous les
lignes de vie (comme dirait Vadim Zeland dans Transurfing) favorables à la
réalisation de notre objectif. La finalité de tout ça, étant de vivre une vie
que l’on aime, dans laquelle on s’accompli.

L’écoute de soi

Etant donné que l’intention est en nous, la première chose à fait est d’être à l’écoute de soi-même. Pour se faire, tu peux prendre des temps dédiés régulièrement : une séance de méditation, de l’écriture intuitive pour te questionner sur ce que tu ressens… Par la suite j’ai l’impression que cela s’intègre naturellement au quotidien, mais dépend aussi de chacun.
Et pour mener la réflexion jusqu’à la trouvaille de ton intention, demande-toi « pourquoi ? » autant de fois que possible jusqu’à arriver à la source de ton objectif, et éloigner les parasites. Par exemple : je veux trouver l’homme/la femme idéale – pourquoi ? – parce que j’ai envie d’être en couple avec une personne qui me convient – pourquoi ? – parce que j’ai envie de partager ma vie avec quelqu’un qui me rend heureux-se, que j’aime et qui m’aime – pourquoi ? – parce que j’ai besoin de recevoir et donner de l’amour – … Va jusqu’au fond des choses, pour arriver jusqu’à ton intention profonde.

Faire une demande claire

Ensuite, définis une intention claire, et précise. C’est en quelques sortes une commande à l’Univers, il faut donc que ta demande soit claire, au risque que l’Univers te réponde à côté de la plaque. Pour ce faire, tu peux la rédiger en une courte phrase simple, à l’affirmative, au présent, par exemple sous la forme de « j’ai l’intention de … ».

Lâcher-prise et flexibilité

Lâche prise sur le résultat, ne porte pas d’attentes particulières. Reste ouvert(e) à toutes les options possibles pour créer l’énergie de ton intention.
Il n’y a pas qu’une seule possibilité de matérialisation de ton intention. Ne te bloque pas sur une seule d’entre-elles.
Je conseille aussi de réévaluer régulièrement nos intentions quand il faut. On peut parfois se rendre compte après coup que notre intention est dirigée par la peur par exemple.

Projection

Demande-toi quel résultat émotionnel espères-tu que cet objectif apporte à ma vie ? Visualise et ressens ce que tu as l’intention de manifester en toi, avec confiance. Faire comme si c’était déjà là, comme une reconnaissance anticipée. Cela peut être aussi l’objet d’une méditation centrée sur cette intention qui est déjà en toi. Attention au point précédent : ouvre-toi à toutes les manières possibles de réaliser ton intention. N’en visualise pas qu’une seule. Tu peux te dire « J’attire cette intention ou quelque chose d’encore meilleur dans ma vie ».

Y croire

Crois sincèrement à ton intention, et ta capacité à la matérialiser dans ta vie. Elle doit être animé d’un désir intense. A condition que tu ne sois pas dans l’attente que ce désir te rende heureux/se dans le futur. A mon sens, le bonheur ne dépend pas de quelque chose d’extérieur. Il est en toi, ici et maintenant.

 

« Il existe la croyance que, si vous voulez vraiment quelque chose, alors vous obtenez ce que vous voulez. On pourrait penser qu’un désir très fort vous emmènerait sur une ligne de vie où il serait comblé. Cependant ce n’est pas le cas. Si votre désir s’est transformé en dépendance, […] alors quelque part au plus profond de vous, vous ne croyez pas à l’accomplissement de votre désir. Par conséquent, vous transmettez une énergie mentale avec une « forte interférence ». Si vous ne croyez pas à la réalisation de vos souhaits, vous essaierez autant que faire se peut, de vous convaincre que l’opposé est vrai. »

Vadim Zeland, dans son livre Transurfing – Modèle quantique de réalisation individuelle.

 

Au quotidien

Sans parler de projet, ni d’objectif, tu peux te concentrer sur tes intentions pour chaque activité quotidienne. Faire la vaisselle, le repassage, le trajet pour aller au travail, une ballade, avant de dormir… Je trouve ça tellement agréable de me recentrer sur mes intentions positives, puis cela devient une habitude, ça améliore mon énergie et mon humeur !

 

Voilà tout pour le pouvoir de l’intention, je te remercie de m’avoir lue jusqu’ici ! N’hésite pas à me donner ton avis en commentaire ou poser tes questions.

Bonne journée !

 

Pauline

ut ut massa Sed Curabitur Praesent libero neque. suscipit quis, justo