Pauline Arry

Et si aujourd'hui tu décidais de vivre la vie qui te ressemble vraiment ?

Je pars à la découverte du Bullet Journal ! 🤠

Aaaah le Bullet Journal (ou le Bujo pour faire genre que je suis un pro), tu ne peux pas ne pas en avoir entendu parler ! Moi qui suis très présente sur Instagram, j’en vois de toutes les couleurs, avec de beaux dessins, des mots que je ne comprends pas, de jolies écritures, qu’est-ce que ça donne envie ! 😍 Mais en fait, à quoi ça sert ?

Pour trouver les réponses à mes questions, je suis allée les poser à Charlotte de Chabehappy qui tient un magnifique compte Insta autour de l’univers du Bullet Journal.

@chabehappy

Bon déjà je me demande ce que ça veut dire « Bullet Journal » et Charlotte m’explique que c’est un terme américain qui veut littéralement signifier « journal à puces », et qui a été inventé par Ryder Caroll. Je t’avoue qu’à ce stade, je n’y vois pas vraiment plus clair, au contraire… 🙄

Charlotte commence alors à m’expliquer que le Bujo est devenu pour elle une passion. Mais c’est avant tout un outil d’organisation, qui lui sert aussi de carnet de dessin, ou encore d’agenda.

« C’est un système d’organisation personnalisable et indulgent. Il peut s’agir de votre liste de choses à faire (to do list), de votre carnet de croquis, de votre carnet de notes, de votre agenda, et ça peut probablement être tout ça à la fois. Il vous apprendra à faire plus avec moins ».
Ryder Caroll

Mais pour quel type de personnes le Bullet Journal est-il fait ? « Il est adapté pour tous types de personnes qui souhaitent s’organiser un peu plus ou ne pas remettre à demain ce qui peut être fait aujourd’hui. Il peut être utile à une personne qui gère différentes choses dans sa vie quotidienne : boulot, enfants, maison, sport, … comme un ado qui est à l’école par exemple. »

Ok, là je me dis que ça pourrait m’intéresser, afin de gérer mon temps pour développer mon activité indépendante en plus de mon boulot à temps plein… 🤔💡

Reste à comprendre comment on fait ? Et là, on rentre dans le cœur du sujet. Charlotte m’apprend qu’il y a une méthode bien spécifique, bien qu’elle soit adaptable. En voici les points clés :

  • Index et clés : c’est un peu le sommaire de votre Bujo.
    – L’index : c’est à cet endroit que vous allez retrouver l’ensemble de votre Bujo car à chaque page créée vous allez l’indiquer dans votre index pour la retrouver plus facilement avec le numéro correspondant.
    – Les clés (ou puces) : ce sont ces petits symboles qui vont vous permettre de voir l’avancement de votre tâche (en cours, terminée, reportée,…) pour chaque avancement une puce ou un code couleur y correspond.
  • Le planning annuel (ou futur Log) : c’est le listing des mois de l’année qui vous permet d’avoir une vision d’ensemble de votre année ou des six prochains mois.
  • Le planning mensuel (ou monthly Log) : planning du mois en cours où vous allez reporter les informations indiquées dans votre planning annuel mais seulement pour le mois en cours.
  • Le planning hebdo ou quotidien (ou weekly/daily Log) : pour reporter toutes vos tâches, rendez vous, etc. dans un planning soit hebdo ou quotidien selon si vous avez beaucoup de choses à reporter ou non.
  • Les collections et trackers :
    – Les collections : ce sont des pages thématiques consacrées à des thèmes en particulier comme par exemple : films à voir, livres à lire, liste de souhaits…
    – Trackers : ce sont des pages de suivis qui vous tiennent à cœur, elles peuvent être sous forme de tableau ou de mandala par exemple, afin de tenir vos bonnes habitudes (sport, boire de l’eau, ménage, météo, poids, sommeil…).

« L’avantage de cette méthode c’est qu’elle permet un espace de liberté totale où chacun explore son organisation, ses envies, ses méthodes, sa créativité selon ses besoins ! […] C’est le Bullet journal qui s’adapte à nous, et pas le contraire. »
Charlotte

Je me dis que ça à l’air super efficace, mais que ça doit prendre un temps fou pour dessiner tout ça, et demander un certain niveau de technique ! 😲 C’est là que, pour me faire changer d’avis, Charlotte me montre le travail de Caroline qui rédige son Bujo en toute simplicité.

@caro_de_la_papet

Elle rajoute : « Je passe aujourd’hui beaucoup de temps sur mon Bujo, à préparer les pages… Mais c’est parce que cela est devenu une passion. Tout dépendra de ce que vous mettez dedans et combien de temps vous voulez y consacrer. Forcément les 1ères pages vont vous prendre du temps pour faire la matrice de base du Bujo, mais ensuite ça peut être 1/4 d’heure par jour pour remplir et faire votre suivi. Il existe aussi des matrices toutes faites que l’on peut trouver en téléchargement gratuit sur certains sites. »

Ah ça m’intéresse ! Du coup, pourquoi pas tenter un Bujo, simple, juste avec de quoi m’organiser, sans perdre de temps à dessiner, tout en se servant de modèles tous faits. 👍
« Chaque personne est différente, donc chaque Bullet est différent, et doit s’adapter à chacun. On peut pourtant vite tomber dans le piège de la comparaison et abandonner ce qui nous avait séduit au début. Donc l’utilisation de cet outil doit être un gain de temps pour vous et non une perte de temps et une dévalorisation !
Pour trouver sa propre méthode, il faut essayer et persévérer ! Après six mois de Bujo, je cherche encore beaucoup ma propre méthode et je teste plein de choses. Par contre je sais ce qui me plait et pourquoi je continue. »

Bon ok ça y est, je suis convaincue et motivée pour me lancer ! 😃 Alors, quel équipement me faut-il pour commencer mon Bujo ?

« Pour l’équipement, un carnet et un simple stylo suffisent pour débuter. J’ai commencé avec un carnet à spirales que j’avais chez moi et mes stylos. J’ai fait ça pendant un mois et demi pour voir si la méthode me convenait avant d’investir. Ensuite, j’ai acheté un carnet spécifique pour le Bujo (avec pages numérotées, index, etc.) et quelques stylos pour le côté création. »

Pour vous aider, on vous a fait une petite liste des fournitures que Charlotte vous conseille d’avoir dans votre trousse ou sur votre bureau 😉

  • Les Carnets 📖 :
  • Les Feutres/stylos 🖊️ :

Maintenant que je suis équipée (sans être ruinée), tu peux nous raconter ton histoire avec le Bullet Journal Charlotte ? Comment l’as-tu découvert, et qu’est-ce qui te plait dans cet outil ? 🙂

« J’ai découvert le Bullet Journal dans un article de magazine. Je me suis d’abord énormément renseignée sur internet via les blogs, ou sur Instagram et Pinterest car c’est là où la communauté bujoteuse est très importante et active. J’ai découvert tout un monde inconnu. On est vite attirés par des comptes magnifiques, des pages parfaites, mais attention on peut aussi s’y perdre ou se comparer lorsqu’on débute.

Ce qui m’a attiré en premier c’est la méthode d’organisation qui pouvait s’adapter à mon travail et me permettre d’avoir tout ce que je devais faire à un seul endroit sans rien oublier. Mon travail me demande une planification, une multitude de tâches à faire, à prévoir, une gestion de planning, … Je me suis dit que ça valait le coup d’essayer cette méthode pour être plus organisée.
En effet, le Bullet Journal m’a permis dans un premier temps d’être plus organisée dans mon travail pour gagner en efficience et ne pas avoir des feuilles volantes ou post-it partout. Aujourd’hui je fonctionne uniquement avec mon Bujo. Vous allez me dire pourquoi pas un agenda classique ? Tout simplement parce qu’il ne s’adapte pas à mes besoins, et ne correspond pas à l’espace de travail qu’il me faut pour prendre des notes ou écrire.

Par ailleurs, j’ai été attirée par la créativité que je n’arrivais pas à développer chez moi. Depuis toujours, je suis admirative des personnes créatives que ce soit dans l’art, le cinéma, la lecture, la couture, … Mais je ne me trouvais douée pour rien ! Et en fait, je me suis lancée à reproduire dès idées vues dans des Bujo et j’ai découvert chez moi un côté créatif insoupçonné jusqu’à maintenant !

J’y intègre aussi un aspect du développement personnel. En effet, je suis adepte de la pensée créatrice et positive, du coup, le Bullet Journal me permet de poser mes intentions pour le futur, d’exprimer ma positive attitude, de suivre mes habitudes de méditation, ou de sport.

Le Bujo m’a aussi permis de m’ouvrir aux autres, de partager, ce que je n’aurais pas fait avant. Il m’aide à poser des actes, des intentions sur mon questionnement personnel et ce que je souhaite travailler chez moi ou dans mon futur.
Cette passion m’a ouvert les portes d’une communauté que je ne connaissais pas et qui se fonde sur le partage, l’échange et l’inspiration.

Pour terminer, je dirai que le Bullet Journal a été une petite révolution dans ma vie. Ce petit cahier est devenu ma tête, ma création, mes intentions et buts, ma joie, ma passion, mon ouverture aux autres, …Et j’espère encore beaucoup ! »

Et bien je te le souhaite Charlotte 😉 Moi je vais continuer à suivre tes magnifiques publications sur Instagram pour faire le plein d’inspiration ! Merci à toi pour toutes ces infos, qui m’ont vraiment donné envie de me lancer à mon tour.

Et vous ?

Pauline

Pssssst… Si tu as besoin de pleins d’idées pour remplir ton Bujo, en voici un échantillon ci-dessous :

@po_wa_po_wa

@planwithady

@minimal.plan

2 Comments

  1. Très bel article ^^
    J’ai commencé aussi dans le but de mieux m’organiser au départ et le côté apaisement par le créatif est venu un peu plus tard. C’est un peu le même principe que les coloriages anti-stress, mandalas etc. Ce n’est pas juste du dessin ou de l’ecriture C’est une activité créatrice libératrice pr moi.
    Ce qui peut rebuter au début c’est le temps qu’on passe à prendre l’outil en main et à le créer parce que ça demande un peu d’introspection sur ce dont on a besoin mais avec toutes les inspirations Pinterest et Instagram aujourd’hui y’a vraiment de quoi trouver son bonheur sans trop se prendre la tête.

    • PaulineArry

      28 janvier 2018 at 13 h 02 min

      Merci pour ton commentaire ! En effet c’est aussi l’idée que cela va me prendre du temps qui me freine aussi comme tu dis il y a plein d’inspirations assez simples si on n’a pas envie de prendre le temps de faire des dessins de ouf 😊 puis au final on gagne du temps car on le gère mieux !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

© 2018 Pauline Arry

Theme by Anders NorenUp ↑