Les synchronicités ont toujours fait partie pour moi du côté « magique » de la vie. J’ai toujours été fascinée par ces histoires qui semblent folles, dans lesquelles deux évènements se produisent en même temps, et où le hasard ne semble pas avoir sa place. Il m’est impossible de croire qu’il ne s’agit que de simples coïncidences. J’ai alors creusé le sujet pour te proposer d’apprendre à reconnaitre ces petits signes de la vie, mais aussi pour que tu quittes cette page avec une méthode simple et concrète pour savoir comment les provoquer quand tu en as besoin. Oui c’est possible, je te démontre ça de suite !

1) Les préalables pour s’ouvrir à la notion de synchronicité

Avant de rentrer dans le vif du sujet, afin de m’assurer que mes propos qui suivent soient digestes, il me semble important de revenir sur certains principes de base sur le fonctionnement de l’Univers dans lequel nous vivons. Ceci est ma vérité subjective, je te la propose, et te laisse prendre ce qui résonne en toi, puis laisser le reste afin que tu te crées ta propre vision. 

Le premier préalable est de déconstruire la croyance que nous sommes des êtres uniquement faits de matière. En effet, la physique quantique nous dit que nous sommes composés à 99% de vide. Mais ce vide n’en n’est pas réellement un puisqu’il est en fait rempli d’énergie et d’informations.

« Notre corps est ainsi composé d’un certain nombre d’atomes, possédant entre eux de très grande quantité d’espaces vides, et les énergies vibratoires au niveau atomique forment un corps physique qui est le nôtre. De ce point de vue, la « conscience » propre à chaque personne est plus facilement compréhensible comme quelque chose d’à la fois physique et immatériel et la perception que l’on a de celle-ci et du corps humain se retrouve une nouvelle fois sur la table des interrogations. »

https://www.epochtimes.fr/le-corps-humain-est-fait-despace-vide-22047.html

Avec une interprétation d’avantage spirituelle, nous pouvons dire qu’avant d’être des êtres de matières (dans ce monde physique) nous sommes des êtres de lumière (sur le plan subtil).

Bon, ok. J’en reste-là pour le moment, nous y reviendrons. 

Le second préalable est de prendre conscience qu’il y a une forme d’intelligence collective, ou un vaste champ d’informations que je vais appeler ici « l’Univers » (d’autres appellent cela « Dieu », ou « la matrice » par exemple) auquel nous sommes reliés. Nous sommes tous reliés entre nous et avec l’Univers, d’un point de vue énergétique. 

Mais ce n’est pas tout ! Il est possible d’avoir une conversation, ou du moins d’interagir avec l’Univers afin d’obtenir des informations, comme l’affirme le psychiatre Stanislav GROF.

« La clef du bonheur, de la sérénité et de la vie même, est de prendre conscience de notre appartenance à un univers infini. »

https://www.inrees.com/articles/synchronicite-inconscient-collectif/

Un dernier préalable que j’ai souvent tendance à rabâcher de partout : nous sommes responsables de la vie que nous menons. La réalité que nous observons dépend de l’observateur, qui influence lui-même la réalité à laquelle il adhère par ses croyances.
En d’autres termes, nous avons notre propre filtre qui nous fait vivre notre vie d’une certaine façon, mais aussi nous influençons notre vie de par notre conscience, et l’énergie qu’elle génère. 

Tu me suis toujours ? Ok, on va maintenant voir à quoi correspondent les synchronicités, mais aussi ce que ce n’est pas. Histoire de ne pas tout mélanger quoi…

2) Définition des synchronicités

C’est le psychiatre Carl Gustav JUNG qui a est à l’origine de la réflexion autour de cette notion. 

Pour définir les synchronicités, nous pouvons dire qu’il s’agit d’une « concordance d’incidents porteurs d’un sens précis pour la personne qui les perçoit. » (Magazine Inexploré n°30, 2016).

Nous pouvons aussi parler d’une simultanéité de deux évènements inattendus et indépendants, qui apriori ne sont pas liés, mais qui ont un message ou un enseignement à faire passer à celui qui les vit. Cela peut être parfois très banal, et passer par des détails. Mais il parait improbable que cela soit l’œuvre du hasard, ce qui laisse penser qu’il y a une forme d’intelligence universelle qui a organisé cela pour nous faire comprendre quelque chose. (T’as fait le lien avec mon charabia de tout à l’heure ?).

A ne pas confondre avec une coïncidence ou la loi de l’attraction. Cela n’a rien à voir. 

JUNG et Wolfgang PAULI (physicien quantique) parlent d’une nouvelle forme de causalité qui unifierait des évènements extérieurs et des états intérieurs. 

Ce qui veut dire que ces évènements extérieurs nous arrivent en même temps sont liés à notre état interne (nos pensées, émotions, croyances…). 

Par ailleurs, le Dr Luc BODIN nous dit qu’il existe deux types de synchronicités : celles que l’on vit au quotidien et celles que l’on peut demander. Mais ça, nous y reviendrons après (c’est le plus intéressant hihi). 

Dans tous les cas, il est important de comprendre que les synchronicités ne sont que des informations, mais en aucun cas des obligations. Tu gardes ton pouvoir de choisir quoi en faire et comment les interpréter. 

Leur rôle est de nous aider à choisir « le bon chemin ». Mais comment est-ce possible ? Et bien certains physiciens (dont Philippe GUILLEMANT) affirment que le futur serait déjà réalisé. Alors, perso, cette idée de destin prédéterminé ça m’oppresse… mais pas de panique, car cela n’est pas incompatible avec la notion de libre arbitre ! Comme un GPS qui remet à jour l’itinéraire après un changement de direction. Bref je reparlerai ailleurs de cette notion de temps. Tout ça pour te partager l’idée que l’Univers nous enverrait des messages d’un futur déjà réalisé. C’est une explication parmi d’autres, mais nous ne sommes pas obligés de comprendre comment cela fonctionne de A à Z pour s’en servir. 

Justement, c’est une chose de savoir ce qu’est une synchronicité, mais encore faut-il être disposé à les reconnaitre lorsqu’elles se présentent à nous…

3) Comment reconnaitre une synchronicité ?

Pour percevoir une synchronicité il faut d’abord avoir l’esprit ouvert à cela. Je me dis que si tu es à ce niveau de mon article, c’est que c’est surement ton cas. Il faut aussi être en mesure de les accepter, car elles peuvent parfois renvoyer à quelque chose de difficile pour toi, et provoquer de sacrés changements.

Mais encore, cela demande de développer ton talent d’observateur, en étant ouvert à ce qu’il se passe autour de toi. Cela dit, il ne suffit pas de faire juste attention, il faut surtout faire preuve de discernement afin de ne pas confondre une synchronicité avec tes propres projections. 

Mais comment être sûr qu’il s’agit d’une synchronicité et pas d’une banale coïncidence ? Je peux t’assurer que quand tu reçois une synchronicité, tu sais que cela en est une si tu es connecté à tes ressentis profonds. En général ça fait sourire, ou ça provoque une émotion car cela fait écho à quelque chose en toi. En effet, les synchronicités à prendre en compte sont celles qui répondent à des interrogations, on sent que c’est pour nous.
Fais marcher ton intuition !

Par ailleurs, certaines personnes pensent que c’est notre être intérieur qui les provoque, car les synchronicités font partie de son mode de communication pour nous faire parvenir des messages. En suivant cette idée, les synchronicités viennent de nous, et c’est pour ça que nous savons les reconnaitre. 

Un autre courant d’idées dirait que cela vient plutôt de l’extérieur, soit de l’Univers, en résonnance avec ce que l’on vit. Je suis plutôt de cet avis. A toi de te faire ta propre idée, mais après tout, peu importe de savoir d’où ça vient… L’important c’est d’être en mesure d’y mettre du sens, et que cela nous aide à avancer vers ce qui nous semble le plus juste pour nous. Car il y a toujours quelque chose à tirer d’une synchronicité : te conforter dans un choix, ou t’aider à en faire un, orienter une réflexion, te mener vers d’autres possibilités…

J’ai quand même une mise en garde : si tu t’intéresses à cela, fais attention de ne pas tomber dans l’excès en cherchant à tout analyser, ou en ayant peur de passer à côté d’un signe… Lâche prise, fais confiance en la vie et en ton intuition. Je vais y revenir plus bas.
Ne cherche pas non plus à tout expliquer, à te dire « ouais mais c’est à cause de ça que c’est arrivé… ». Accueille simplement le message, basta ! 

Après toute cette réflexion, je me dis que si l’Univers est capable de communiquer avec nous, est-ce que nous aussi on peut lui demander des services ? 

4) Comment les provoquer et s’en servir favorablement ?

Comme je disais au début, il est possible d’avoir une conversation avec l’Univers : ce qui inclue que cela va dans les deux sens. Par conséquent, nous pouvons en quelques sortes provoquer les synchronicités, en demandant à l’Univers qu’il nous file un coup de main. 

En effet, lorsque l’on se trouve dans une impasse, face à une décision à prendre, ou dans une transition de vie, peut se sentir parfois perdu et avoir du mal à s’écouter au milieu du brouhaha des peurs ou de toutes les questions que l’on se pose.
C’est dans ce genre de situation qu’un petit signe de la vie peut nous être utile pour nous aider à nous orienter vers ce qui est le plus juste pour nous-même. 

Par conséquent, même si les synchronicités arrivent parfois toutes seules sans qu’on les demande expressément, il est aussi possible de les provoquer.
Il y a toutefois 3 efforts personnels à faire pour que cela fonctionne correctement. 

Premièrement, comme on l’a évoqué plus haut : avant de faire ta demande, tu dois apprendre à lâcher prise, ne rien attendre, vivre dans le moment présent, afin d’être sensible à l’imprévu. Sinon, ton mental va attendre quelque chose et empêcher ta réceptivité à d’autres types d’évènements qui pourraient te conduire vers « le bon chemin ». 

Deuxièmement, tu dois développer ta confiance en toi et en la vie. Dans le but de croire intérieurement en ta capacité de réaliser ce que tu souhaites, à recevoir ce qui va se présenter et pour avoir foi en ce qui va se passer.  

Troisièmement, détache-toi de tout ce que tu connais déjà. De tout ce qui compose ta zone de confort aujourd’hui. Accepte le changement, et la possibilité que la vie te propose d’aller loin de tes conditions actuelles. 

Cela se travaille, et met du temps. Il existe plein de techniques de développement personnel pour développer sa confiance, le lâcher prise et le détachement.

Maintenant, passons au concret. Je te propose une méthode simple mais qui va te demander une certaine concentration pendant au moins 5 minutes.
Prend un moment dans ta journée, et installe toi dans un endroit calme. Je te conseille de commencer une méditation dans un premier temps pour clarifier ton esprit et te recentrer sur toi. (Si tu n’as jamais fait de méditation, il y a des applis pour les débutants avec des méditations guidées. Il y a aussi un large choix sur Youtube !)

Essaye de formuler clairement dans ta tête en une phrase simple, la question que tu te poses actuellement.  Tu peux aussi l’écrire, par exemple : dois-je changer de métier ? Vers quel métier me réorienter ? Est-ce que je quitte mon mec ou je reste avec lui ? 

Quand tu penses à cela, essaye de te mettre dans un état émotionnel plutôt enthousiaste, positif et optimiste. Comme si tu avais hâte d’accueillir avec joie la réponse (qui ne viendra que de toi).  Pendant ta méditation, pose cette question dans ta tête, et ouvre-toi en même temps à l’infinité de possibilités. Autrement-dit, détache-toi de la réponse, ne la prédétermine pas. Laisse l’Univers (ou ton être intérieur) te répondre. Peut-être que tu trouveras la réponse en toi immédiatement en faisant cette méditation sans attendre de vivre une synchronicité ! Si ce n’est pas le cas, répète encore une fois ta question (dans ta tête ou à voix haute, l’Univers t’entendra dans tous les cas) en t’adressant à l’Univers.

Petite parenthèse : tu vois c’est là qu’on perçoit la différence avec la loi de l’attraction (je ferai un article là-dessus) car ici tu ne demandes pas ce que tu veux, tu ne cherches pas à attirer quelque chose en particulier, mais tu poses une question pour être éclairé. Nuance !

Pas la peine de faire cette mini méditation 3 fois par jour (sauf si tu t’ennuies…), une fois ça suffit ! 

Maintenant reste ouvert à ce qu’il se passe autour de toi pendant les prochains jours, sans pour autant être tendu du slip au moindre petit évènement. Fais toi confiance, tu trouveras ta réponse, j’en suis sûre. Quand ça viendra, tu le sauras. 

Pour finir par un point essentiel : comme dit Lomepal « Je sais que tu attends que quelque chose tombe du ciel, mais y’a plus de chances que ce soit la foudre » (tu remarques la variété des références). En d’autres termes : ne reste pas planté là à attendre que l’Univers t’envoie des signes : bouge-toi les fesses, et agis ! Avance vers la vie que tu veux avoir, change maintenant ce qui doit et peut l’être, créé la personne que tu veux devenir !

Donne-moi tes impressions !

sem, mattis diam ultricies id libero consectetur in mi, vulputate, massa efficitur.