contact@paulinearry-coaching.fr

Le développement personnel vu par Ermin Jusic

Décide dès aujourd'hui de prendre la responsabilité de ta vie

Le développement personnel vu par Ermin Jusic

J’ai eu envie de vous partager l’article d’Ermin du blog ZenAnge (que je suis sur Instagram depuis mes débuts) dans lequel il donne sa définition du développement personnel, tout en mettant l’accent sur l’importance du discernement, la place du spirituel, ou encore de notre engagement.

Sa vision résonne en beaucoup de points avec la mienne. Je vous laisse lire tout cela ci-dessous, et j’attends vos réactions 😉

Merci à lui pour cet article !

Pauline


Ça fait maintenant plus d’un an que j’écris sur la spiritualité et le développement personnel… Mais sans m’être vraiment penché sur leur définition… Une définition généraliste, qui mettrait tout le monde d’accord.

En lisant l’article de Pauline Arry (que je remercie chaleureusement au passage), bloggeuse et future coach en développement personnel, je me suis penché sur cette question. Et j’ai trouvé intéressant de pouvoir confronter et échanger nos points de vue.

Comment définir
le développement personnel ?

Si je devais généraliser, je dirais que ce terme regroupe un ensemble de démarches, concepts, pensées, solutions et actions ayant pour objectif, d’améliorer notre qualité de vie et épanouissement personnel.

…Cette définition, bien qu’elle semble se tenir… Ne me convainc pas vraiment…

Difficile d’être clair, devant la largesse des méthodes et concepts… Sans oublier sa dimension personnelle.

Le développement personnel regroupe plusieurs domaines approches et méthodes, aussi différentes que complémentaires.

En témoigne, la diversité des livres, produits et consultations sur le sujet.

Certaines personnes se sentent plus à l’aise dans des approches et méthodes pragmatiques, axées sur la psychologie, la sophrologie et techniques de relaxations, le coaching, la santé.

Quand d’autres s’orientent plutôt vers des domaines plus spirituels et ésotériques (thérapies quantiques, méditations, l’astrologie, etc.).

Dans la majorité des cas, le développement personnel conjugue ses deux approches. La barrière qui sépare le rationnel et le spirituel a souvent tendance à disparaître.

La dimension commerciale
du développement personnel

Bien qu’il s’agisse d’une démarche personnelle, nous ne sommes pas à l’origine de ces concepts, pensées, solutions et actions.

Nous les sélectionnons en fonction de notre parcours, notre sensibilité… Mais surtout, en fonction de ce qui nous inspire et jugeons nécessaire. On se les réapproprie suivant notre perception et nos besoins.

Cependant, je m’inquiète de cette diversification des produits et ouvrages étiquetés « développement personnel ». Une inquiétude exprimée dans mes articles sur le Marketing Spirituel et du Développement Personnel.

Le flou qui entoure cette appellation entame notre capacité à faire la part de choses. Certaines offres sont pertinentes et efficaces… Quand d’autres dissimulent des motivations purement Marketing : des formules racoleuses et vendeuses, mais aux effets limitées, discutables et controversés.

D’où l’importance du discernement.

Nous avons le choix de nous consacrer (ou pas) à notre développement personnel. Tout comme nous sommes libres de choisir les ouvrages qui nous intéressent… De suivre les influenceurs qui nous jugeons pertinents… Et mettre en application ce qui nous est proposé.

En définitive, il n’existe pas de bonnes ou de mauvaises façons de se consacrer à son développement personnel. Simplement, une façon que nous jugeons juste et appropriée pour Soi.

En d’autres termes, nous façonnons propre définition et perception du développement personnel.

Un engagement
vers Soi et pour Soi

Selon moi, le développement personnel ne résume pas simplement à lire des livres, réciter des mantras, penser positif et/ou faire plusieurs séances de méditation par jours…

Il est surtout question d’un engagement. Authentique, clair, profond et personnel… Qui fait de nous un acteur et bâtisseur de notre propre bien-être… C’est un pas que nous faisons vers Soi.

Personne d’autre que nous ne peut faire un travail sur Soi à notre place. Les thérapeutes, pour la plupart, nous accompagnent dans cette démarche personnelle. Mais n’agissent pas à notre place.

Inutile donc, d’attendre un quelconque miracle ou de projeter sur le/la thérapeute l’image de l’homme/femme providentielle qui va régler tous nos soucis.

Aussi, le développement personnel n’a pas vocation à être mal vécu ou subi.Cette démarche n’implique pas de refouler ses blessures psychiques et émotionnelles. Autrement dit, elle ne consiste pas à dissimuler son mal-être derrière des pensées positives de façade.

Selon moi, ce domaine prend tout son sens quand on pose un regard sur soi et son mal-être. Sans jugement, sans haine ou une quelconque volonté de le refouler.

Certes… Ce n’est pas facile tous les jours. D’accueillir ses blessures, ses failles.Le développement personnel est aussi fait de moments de doutes, de blessures. Mais en au aucun cas, on ne dissimule le tout sous le tapis…

…Bien au contraire, on soigne, on guérit de ses peurs et limitations à travers un travail approfondi d’écoute et d’accueil.

Ma vision du développement personnel

J’ai vécu mes débuts dans le développement personnel comme un véritable retour vers Soi. Mais ce retour n’a pu se faire qu’à partir du moment où j’ai laissé de côté ma posture de spectateur.

Dépendant à la voyance, je me contentais d’attendre que les événements se produisent, viennent à moi… Mais sans jamais me remettre en question, ni travailler sur mes blocages. Et chaque fois que je consultais un thérapeute, j’en attendais beaucoup de lui/elle.

J’avais cette fâcheuse habitude de chercher les causes de mes malheurs à l’extérieur… Mon mal-être était devenu ma zone de confort. Je me contente de ce qui ne va pas pour ne rien faire.

À cette période de ma vie, je ne comprenais pas que pour aller mieux, je devais prendre ma part de responsabilités.

J’ai commencé à changer d’attitude en suivant une psychothérapie EMDR. Tout au long de mes séances, je me voyais remettre des exercices à faire chez moi. Des tests et questionnaires à remplir avant chaque nouvelle séance. Ma psychothérapie pouvait être interrompue à tout moment si je décidais de ne pas faire le travail demandé…

Autrement dit, pas de guérison possible sans engagement personnel et prise de responsabilité…

Au fil des séances, je ne voyais plus ces tests et exercices comme une contrainte. J’y prenais même du plaisir. Mon intérêt pour la psychologie n’a cessé de grandir. Jusqu’à devenir la première composante de mon développement personnel.

Même si je m’intéressais déjà à l’astrologie, mon développement personnel a pris une dimension plus spirituelle en 2016… Après un voyage en Grèce et une succession de phénomènes paranormaux et inexplicables.

J’ai alors découvert, ou plutôt redécouvert la Spiritualité dans sa forme Universelle (au-delà des croyances religieuses). Sans oublier toutes les thématique sur l’incarnation, le karma, les relations d’Âmes, les Synchronicités, les Archanges et Maîtres Ascensionnés, l’Ego… Ou plus récemment, les Sous-Personnalités Psycho Actives (SPPA).

Aujourd’hui, mon approche du développement personnel est davantage axée sur la Spiritualité… Ce qui ne m’empêche pas d’avoir recours à la psychologie pour plus de pragmatisme.

Plus le temps passe, plus je m’aperçois que ces approches sont complémentaires…

Cependant, je dois bien avouer que je ne me reconnais pas dans le nuée de programmes de coaching et d’ouvrages spécialisés en développement personnel.

Je ne suis pas un fervent adepte de la pensée positive de la loi de l’attraction. Les mantras et citation inspirantes et motivantes ne me parlent pas…

Pour ainsi dire, je ne lis pas beaucoup d’ouvrages sur la spiritualité et le développement personnel. Je trouve bien plus intéressant et enrichissant de vivre pleinement ces domaines plutôt que de m’instruire en permanence.

Le risque quand on s’instruit trop, c’est de vivre ce monde illusoire qu’on appelle la théorie. Car en théorie, tout va bien…

…Mais quand on revient à la pratique, on s’aperçoit que ça ne va pas si bien que ça…

Mes séances de méditation se limitent à 2-3 fois par mois, je multiplie ces séances suivant mes besoins. Ce qui semble peu… Mais suffisant si je tiens compte des activités que je pratique en pleine conscience et me permettent de trouver un équilibre.

Ce que j’aime par dessus-tout ? La Mer. M’asseoir sur un rocher ou sur le sable. Contempler la mer, un coucher de soleil. Me promener le long d’une plage et sentir les vagues et le sable caresser mes pieds. Ou encore les bienfaits de la baignade et ressentir les vertus purificatrices de l’eau de mer.

Quelles que soient nos méthodes, le développement personnel repose sur deux principes que je trouve fondamentales.

1 – D’un côté, l’accueil des événements et situations de la vie pour ce qu’elles sont, son expérience passée comme présente, ses réussites comme échecs. La capacité de voir en chacun d’elle une opportunité de croissance, d’apprendre et de grandir.

2 – De l’autre, un regard bienveillant et une écoute Soi de tous les instants. Authentique, sans jugement, ni reproche ni déni. Reconnaître ses qualités comme ses failles et résistances. L’accueil de ses pensées, l’écoute de ses émotions tout en s’offrant l’opportunité de pardonner, guérir ses blessures et transformer ce qui nous bloque.

J’ai choisi d’ancrer cette vision du développement personnel dans ma vie de tous les jours. Bien que je sois pour le changement, je ne souhaite pas perdre de vue la personne que je suis. Ne pas accueillir un changement qui se fasse aux dépends de mon authenticité.

Avec un peu de recul, je me dis que la vie est une école et le développement personnel notre cartable. Une école avec ses leçons… Mais aussi ses moments de récréation !

…D’où l’intérêt d’accueillir les petits plaisirs de la vie, comme à l’époque où on sonnait l’heure de la récréation…


Le partage et la reproduction de mes textes, partiellement ou dans son intégralité, sont autorisés, à condition de mentionner la source et l’auteur.

Ermin Jusic – ZenAnge : https://zenange.wordpress.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *